Un fève pour la galette des Rois

Occasions Spéciales

Web Driekoningentaart

Le 6 janvier, nous apprécions tous la galette des Rois. Savez-vous d'où vient cette tradition? Et surtout comment en faire une particulièrement délicieuse (avec sa fève légendaire)?

Selon la tradition, les trois Rois mages venus d’Orient ont suivi une étoile. Elle les a conduits au berceau de Jésus à Bethléem le 6 janvier. Gaspard, Melchior et Balthazar ont offert de l'or, de l'encens et de la myrrhe au nouveau "Roi Des Juifs". Cette journée est célébrée et commémorée par les chrétiens sous le nom d'Épiphanie.


Traditionnellement ce jour-là, les enfants vont de porte en porte et on mange la galette des rois en famille.

Les ingrédients de la galette varient. Souvent, il s’agit d’une pâte feuilletée à la
poudre d’amande (frangipane), aux œufs et au sucre (vanillé). Et, bien entendu, d’une fève en porcelaine (ou d’une pierre ou d’une amande). La fève désigne celui qui sera le roi (seulement ce jour-là) à la maison!

D'où nous vient ce délicieux gâteau?


Pour cela, nous devons nous rendre dans le pittoresque village français de Pithiviers. C’est là que le roi Charles IX en est devenu fervent amateur. La recette était si délicieuse que nous sommes toujours plus nombreux à encore l’apprécier aujourd’hui.

Au 17ème siècle, la galette des Rois est également apparue en Belgique comme en témoignent les peintures de Jan Steen.

À l'origine, l'épiphanie était la fête des pauvres. Chaque famille gardait un morceaux de galette, « la part du pauvre » pour l’offrir aux nécessiteux qui venaient chanter à leur porte. Belle histoire, non ?


Et vous, vous célébrez l'Epiphanie avec un gâteau (fait maison)?